Moins de poissons dans les arbres! – Les modèles (épisodes 4)

27 Mar Moins de poissons dans les arbres! – Les modèles (épisodes 4)

Pour rappel, pour nous, le « Talent » se compose de deux grandes dimensions (cfr : J1 Post 2 – Les modèles):

  • La source, à savoir : la séquence cérébrale de traitement de l’information, que nous appellerons également la « Séquence Talent ».
  • La résultante, à savoir : la valeur pour autrui inhérente à la spécificité du traitement de l’information, appelée  la « Valeur Talent ».

LE TALENT = UNE SEQUENCE CEREBRALE DE TRAITEMENT DE L’INFORMATION + LA VALEUR POUR AUTRUI D’UN TEL TRAITEMENT DE L’INFORMATION.

Après avoir pris le temps de présenter la séquence, attardons-nous maintenant sur la valeur que cette séquence apporte à autrui.

Chaque début de séquence (ou chaque début de clé) apporte une valeur bien spécifique aux autres individus comme aux organisations ou à la société en général. Les neuf débuts de séquence Talent vont donc générer neuf valeurs bien distinctes.

  1. Quelle est la valeur déployée par chacune des neuf clés
  • Les individus dont la clé débute par EE

Ces individus dont le cerveau commence par traiter l’information doublement par leur porte émotionnelle apportent aux autres :

Une attention particulière à leurs difficultés et à leurs problèmes. Ils ont cette incroyable faculté à se mettre aux services des autres. Ils prennent soins de chaque individu pris séparément.

On peut notamment leur reprocher de s’oublier ou de ne pas avoir assez de caractère. Il ne sert à rien de le leur reprocher. Si vous leur retirez ces comportements, vous prenez le risque qu’ils n’arrivent plus à délivrer leur valeur.

 

  • Les individus dont la clé débute par ER

Ces individus dont le cerveau commence par traiter l’information par la porte émotionnelle et puis rationnelle apportent aux autres :

Une prise en main des problématiques des individus, une capacité à réunir, à organiser et à fédérer un groupe autour de l’objectif de résolution du problème. Ils s’adonnent à la médiation si cela est nécessaire et s’assurent que chacun.e ait les ressources pour avancer vers le résultat collectif. Ils prennent soin du collectif.

On peut notamment leur reprocher de trop se mêler des affaires des uns et des autres ou de ne pas savoir garder secret ce qui doit rester secret. Si vous leur retirez ces comportements,  vous prenez le risque qu’ils n’arrivent plus à délivrer leur valeur.

  • Les individus dont la clé débute par EI

Ces individus dont le cerveau commence par traiter l’information par la porte émotionnelle et puis intuitive apportent aux autres :

Une prise en main des problématiques des individus et des groupes d’individus. Par les questions qu’ils se posent, ils identifient immédiatement les connections que chacun.e aurait intérêt à faire dans un proche avenir. Ceci dans l’objectif de les faire progresser dans l’atteinte de leur objectif. Ils vont naturellement vers les autres et ont un grand réseau de connaissances.

On peut notamment leur reprocher d’être infidèles, de ne pas pouvoir se concentrer sur un seul sujet. Il ne faut pas leur faire ce reproche. Si vous leur retirez ces comportements, vous prenez le risque qu’ils n’arrivent plus à délivrer leur valeur.

 

  • Les individus dont la clé débute par RE

Ces individus dont le cerveau commence par traiter l’information par l’intelligence rationnelle et puis émotionnelle apportent aux autres :

Une capacité de passer à l’action, de se mettre au défi de réussir quelque chose de grand qu’ils décident par eux-mêmes. Un grand sens du jusqu’au-boutisme et de l’effort.

On peut notamment leur reprocher leur côté tête-brûlée ou leur capacité à tenir tête et à se rebeller. Il ne faut pas leur faire ce reproche. Si vous leur retirez ces comportements, vous prenez le risque qu’ils n’arrivent plus à délivrer leur valeur.

 

  • Les individus dont la clé débute par RR

Ces individus dont le cerveau commence par traiter l’information doublement par la porte rationnelle apportent aux autres :

Un chemin clair, cohérent, crédible sur lequel avancer pour atteindre les objectifs que, eux, envisagent pour l’organisation. Une structure logique, évidente et rassurante.

On peut notamment leur reprocher d’être rigide, inflexible. Il ne faut pas leur faire ce reproche. Si vous leur retirez ces comportements, vous prenez le risque qu’ils n’arrivent plus à délivrer leur valeur.

 

  • Les individus dont la clé débute par RI

Ces individus dont le cerveau commence par traiter l’information par la porte rationnelle et puis intuitive apportent aux autres :

Un sens du détail, une capacité d’analyse tant dans le choix des objectifs que des cadres et structures permettant de s’assurer de rester gagnants. Ils invitent les autres à s’améliorer, à moins se tromper, à se renforcer. Ils cherchent surtout à éviter les erreurs.

On peut notamment leur reprocher un côté perfectionniste, d’être sans cesse sur le dos des autres ou encore une grande difficulté à poser un choix clair. Il ne faut pas leur faire ce reproche. Si vous leur retirez ces comportements, vous prenez le risque qu’ils n’arrivent plus à délivrer leur valeur.

 

  • Les individus dont la clé débute par IE

Ces individus dont le cerveau commence par traiter l’information par la porte intuitive et puis émotionnelle apportent aux autres :

Le goût des idées folles, de l’aventure, de la découverte. Le plaisir de se faire plaisir à soi, seulement à soi. Une folle envie de ne plus s’occuper des autres et de prendre soin de sa personne. Ils inspirent les autres par leur capacité à n’investir pleinement et naturellement que des projets qui font naître des sourires.

On peut notamment leur reprocher leur nonchalance ou leur grande instabilité dans leur parcours de vie. Il ne faut pas leur faire ce reproche. Si vous leur retirez ces comportements, vous prenez le risque qu’ils n’arrivent plus à délivrer leur valeur.

 

  • Les individus dont la clé débute par IR

Ces individus dont le cerveau commence par traiter l’information par la porte intuitive et puis rationnelle apportent aux autres :

Une envie de sérénité, de sagesse toute personnelle. Ils apportent de la tranquillité et du calme dans les interactions humaines complexes. Ils apaisent. Ils donnent envie de se faire du bien et d’avancer sur une route harmonieuse.

On peut notamment leur reprocher leur distance permanente face aux évènements ou leur côté solitaire. Il ne faut pas leur faire ce reproche. Si vous leur retirez ces comportements, vous prenez le risque qu’ils n’arrivent plus à délivrer leur valeur.

 

  • Les individus dont la clé débute par II

Ces individus dont le cerveau commence par traiter l’information doublement par la porte intuitive apportent aux autres :

Une capacité de remise en question de l’être humain. Une prise en compte permanente des erreurs de sens et d’absence de sens, voire du non-sens de certains comportements ou pratiques. Ils font naturellement mourir ce qui est dépassé pour réinventer l’avenir.

On peut notamment leur reprocher leur côté trop haut perché, fumeurs de moquette, hors de la réalité. Il ne faut pas leur faire ce reproche. Si vous leur retirez ces comportements, vous prenez le risque qu’ils n’arrivent plus à délivrer leur valeur.

 

  1. Le Talent est une source de valeur également pour l’individu

 

  • Notion de motivation Intrinsèque

Le Talent est également une source de valeur pour l’individu qui le détient. Cette séquence est en réalité la façon la plus naturelle qui soit avec laquelle l’individu parcourt sa vie. Cette séquence va nourrir au quotidien ses comportements, son regard sur le monde, les chemins qu’il emprunte ou non. En réalité, cette séquence est là en permanence et définit sa manière unique d’être dans le monde. C’est également la source d’une puissante motivation. Ce qu’il tend à réaliser naturellement, facilement et avec une envie débordante. On pourrait dire qu’il est né pour réaliser cette séquence, que celle-ci est liée à sa motivation intrinsèque.

C’est en 1975 que Richard Deci définit la motivation intrinsèque et l’oppose à la motivation extrinsèque.

« La motivation extrinsèque d’un individu est liée à son envie d’atteindre un résultat socialement valorisé (récompense) ou à l’inverse, à ne pas s’investir dans ce qui est socialement dévalorisé (sanction)

« La motivation intrinsèque, quant à elle, n’est liée à l’atteinte d’aucun résultat. Elle demande juste à se vivre. L’individu la rencontre quand il est dans une succession de comportements qui ne lui demandent aucune autre forme d’énergie que celle de simplement exister et agir comme il l’entend. »

La séquence Talent est plus que probablement une partie intégrante de la motivation Intrinsèque d’un individu. Mais il est à parier que cette dernière se nourrisse aussi d’autres éléments plus culturels rencontrés dans la vie de l’individu le liant à une passion bien précise. Ainsi le suédois Armand Duplantis qui, en 2020, détient le record du monde du saut à la perche à 6m18 est le fils de Greg Duplantis, un perchiste américain et de Helena Hedlund une heptathlète et volleyeuse suédoise. Il y a fort à parier que le petit Armand, ayant baigné dès son plus jeune âge dans le monde du sport de haut niveau, ait également nourri sa propre motivation intrinsèque de cet élément culturel familial.

 

  • Le Talent et sa séquence, un chemin vers la perfection

A partir du moment où une séquence Talent est composée en réalité de plusieurs dizaines, voire centaines de lettres (à l’image des spots relevés par un IRM dans notre cerveau) et sur base de la méthodologie de lecture telle que déjà expliquée. du présent chapitre, on se rend compte que, lorsqu’un individu emprunte le chemin de sa séquence, il va naturellement mobiliser toutes les autres clés, tous les autres débuts de séquence.

Oui, quand il active son Talent, l’individu frôle la perfection ! Quelques petits exemples pour bien comprendre :

Si un individu se perçoit généralement comme une personne dissipée, il s’étonnera que dans certaines circonstances il arrive à mettre une concentration et une abnégation bien réelles. Ces circonstances sont de moments privilégiés pour découvrir son Talent. Dans ces circonstances, l’individu œuvre bien souvent à l’exercice de son Talent. Exemple avec le témoignage de B. : « En général, je n’ai aucune patience, j’abandonne très rapidement. Mais quand je me trouve face à une personne en difficulté, je suis capable de rester des heures à discuter avec elle sans voir l’heure passer » (Talent EE)

Si un autre se perçoit comme un grand organisateur qui n’a pas beaucoup d’affinités avec la créativité, il se surprendra dans toute une série de circonstances à déployer lui-même des idées créatives.

Exemple avec le témoignage de L. : « Je ne suis pas du tout créatif, j’ai plus de facilités avec les carrés qu’avec les ronds. Pourtant, quand il s’agit de trouver une solution créative pour structurer des actions pour lesquelles il n’existe pas encore de modèle d’organisation connu, j’arrive à inventer un nouveau chemin, une nouvelle organisation ». (Talent RR)

En réalité si vous placez un individu dont le début de la séquence débute par RE, par exemple, dans son talent, il :

  • Tient compte des besoins de chacun (EE)
  • Tient compte des besoins d’un groupe qu’il finira par fédérer (ER)
  • Identifie avec qui il faut se connecter rapidement (EI)
  • Pose un cadre, une structure pour avancer sur le chemin (RR)
  • Traque les erreurs et les failles (RI)
  • Développe des idées nouvelles (IE)
  • Crée de la sérénité et permet à chacun de se centrer sur soi (IR)
  • Réinvente ce qui n’a plus de sens (II)

Mais attention, ce n’est pas parce que nous avons tout ce potentiel en nous que nous sommes parfaits. Très loin de là. Comme nous le verrons dans les prochains posts, je ne crois absolument pas à la toute-puissance des individus. Les grands messes que l’on voit un peu partout fleurir pour vous expliquer que vous pouvez tout réussir m’exaspèrent au plus haut point. Elles servent avant tout les gourous qui les animent dans une quête d’argent et pour satisfaire le besoin de grandeur de leur égo. Excusez- moi, mais c’est de la c…., même si je reconnais qu’elles peuvent aider un petit vingt pourcents de la population. Par contre, en aucun cas elles ne peuvent permettre à TOUT LE MONDE de réussir.

Si l’enjeu du moment est de passer à l’action, alors faites confiance à une personne dont la clé est RE (Rationnelle – Emotionnelle). Les détenteurs des autres clés ne passeront à l’action qu’au service de leur propre clé. Mais jamais ils ne passeront à l’action pour le plaisir de passer à l’action.

Voilà, il nous restera à vous faire découvrir le modèle TAM dans sa globalité

En attendant, nous vous invitons à découvrir la suite de la petite histoire des modèles avec l’irruption de Charles Darwin dans la pièce. Pour ce faire il suffit de cliquer ici .

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

Share This