de Biolley
Philippe

 

de Biolley Philippe

Catalyseur en développement relationnel durable

 

Quand aurez-vous besoin de Philippe ?

Quand les performances de l’entreprise sont mises à mal à cause de mauvaises interactions.

 

Domaines de compétences :

Gouvernance, culture d’entreprise, gestion du changement & gestion des émotions.

Contact

Mobile +32 477 233 125Skype : Philippe-deBiolley
Email philippe.debiolley@gmail.com

de Biolley Philippe

 

Pour avancer, décider, faire adhérer et régler les problèmes tant humains qu’opérationnels dans l’entreprise, Philippe mobilise les énergies des personnes et des équipes et structure les interactions dans la durée.

Périmètre d'intervention

Mode d'intervention

Mon background

Ce qui me drive

Talent

Catalyseur en développement relationnel durable



#Gain de temps

Ses interlocuteurs sont essentiellement des entrepreneurs dans l’action qui pressentent qu’il y a quelque chose à faire avec les collaborateurs et les équipes mais qui, par manque de temps, d’argent ou par crainte d’ouvrir la boîte de Pandore reportent ce moment.



#Analyste

Le moment convenu, il prend « les mesures » des situations et des personnes et laisse toute la place à ses interlocuteurs et à ce qu’ils vivent. Philippe perçoit et relève les cohérences et les incohérences entre ce qu’ils sont, ce qu’ils veulent et ce qu’ils entreprennent. Ce que qu'il recherche, ce sont la cohérence et la transversalité.



#Créateur de logique

Avec toute cette matière, il maîtrise les processus le temps que les états d’esprit changent, que les « déclics » se fassent et les « clics » se reconstruisent. Son rôle s’arrête une fois que la cohérence et l’autonomie sont réinstallées.



#Pragmatique

Sa rigueur, tirée de sa formation (latin-grec, droit et économie) et sa connaissance de l’entreprise évitent les utopies, les envolées inutiles ou improductives et contribuent à construire les scénarios et à organiser de véritables interactions.



#Relations durables

Les relations nouées au cours de ses missions et séminaires, basées sur une implication personnelle et une estime et une confiance mutuelles laissent une trace et des liens durables.

Mes références

Makers

  •  

    Faire monter les audiences

    Avoir contribué, avec le comité de direction, au changement d’état d’esprit et à l’atteinte d’audiences jamais réalisée (en radio).

  •  

    Lancement d'agence

    Avoir facilité le lancement prometteur et positif d’une agence dans le Brabant Wallon (secrétariat social).

  •  

    Repositionnement

    Avoir facilité le repositionnement de toute l’équipe et ainsi le retour à une collaboration interne harmonieuse (distributeur d’huiles industrielles).

  •  

    Motiver

    Avoir fait partager et ré-insufflé l’esprit d’entreprendre au sein d’une PME de 25 personnes (distributeur d’huiles industrielles).

  •  

    Transition professionnelle

    Avoir contribué au repositionnement réussi de nombreux directeurs et managers dans leur nouvelle fonction et/ou avec leur nouvelle équipe.

  •  

    Apaiser

    Avoir rétabli la sérénité au sein d’une équipe de management de 20 personnes, choquée par la dépression soudaine et brutale de deux de ses membres (société informatique).

  •  

    Changement de culture organisationnelle

    Avoir œuvré et permis le décloisonnement des départements et le changement de la culture d’entreprise (industrie cimentière).

  •  

    Lancer d'entreprise

    Avoir clarifié les conditions et facilité le lancement d’une entreprise collaborative d’un trio de dames.

  •  

    Administrateur Indépendant

    Recruté comme administrateur indépendant dans une entreprise d’économie sociale, pour mes compétences humaines et de gestion du changement (ADMR).

Mon histoire

Pour lui son histoire privée lui a appris autant, voir plus de choses, que sa vie professionnelle.


  • #Perception

  • #Passerelle de cohérence

  • #MBA Éco & Droit

  • #Orateur

  • #Médiateur

  • #Relation durable

Perception

« de Biolley, sortez ! ». Il a dix ans et depuis un moment, Philippe fixe mon professeur car il trouve qu’il a un comportement étrange, mais sans pouvoir le nommer… Il n’a visiblement pas apprécié et l’a exclu de la classe… Il s’est avéré par la suite qu’il était en état d’ébriété.

Passerelle de cohérence

Cette capacité à percevoir les (in)cohérences entre ce que font et ce que sont les gens, ce n’est que bien des années plus tard qu’il a des mots dessus. Mais ce talent est en lui depuis toujours. En même temps, il a, jusqu’il y a peu, cultivé cette « croyance » que les relations entre les personnes étaient vouées à l’échec; croyance renforcée par le fait que les relations sont aujourd’hui de plus en plus « jetables », que ce soit dans le monde du travail, dans les couples… C’est aussi pourquoi il a choisi de travailler sur les passerelles pour mettre de la cohérence là où il n’y en a pas.

MBA Éco & Droit

Tout jeune, il a suivi la recommandation de son père, « tu feras le droit, l’économie, un MBA et tu seras directeur ». Il a étudié le droit, l’économie et fait un MBA. Jusqu’au jour où à l’âge de 27 ans – Philippe travaillait alors dans une banque, comme son père – il « tombe » sur un extrait de livre qui évoque : « le projet du père ». Quel était son projet à lui  ? Il a alors réalisé qu’il n’était pas du tout à sa place et que tout me restait à découvrir.

Orateur

Jusqu’à l’âge de 27 ans, il a aussi fortement bégayé : cet handicap a été un véritable obstacle dans sa relation aux autres, un calvaire au moment de faire des présentations en public. Et pourtant… une rencontre l’a plongé dans le monde de la formation. Il allait donc soigner le mal par le mal. Chez IBM, il donne ses premières formations en gestion de projet et en vente, puis plus tard il anime de très nombreuses formations comportementales. Au bout de six mois, il ne bégaie plus. La vocation, l’appel ont été bien plus forts que sa peur.

Médiateur

Après plus de cinq ans dans un cabinet de formation, Philippe est engagé à Ciments d’Obourg en tant que seul cadre non ingénieur. Son rôle est d’encourager la résolution de problèmes transversaux entre les différents départements et niveaux hiérarchiques ; on est en 1994, à l’époque, on parlait déjà de « travail en silos » et de « décloisonnement ». Une fois la culture d’entreprise transformée et sa mission terminée, sa fonction n’a plus lieu d’être… Il quitte Ciments d’Obourg et passe par un outplacement – il saisit cette chance pour mettre des mots sur le travail que j’aime… et surtout il nourrit cette réflexion : mais pourquoi faut-il attendre d’être « sorti » de l’entreprise pour faire un si bel exercice de repositionnement professionnel !

Relations durables

L’idée de devenir coach devient alors évidente. Depuis 1998, après avoir constaté les dégâts que peuvent provoquer l’arrêt brutal ou maladroit de relations en entreprise, tant sur le plan opérationnel qu’économique et humain, Philippe a lancé et alimenté le concept de Développement Relationnel Durable. Par la cohérence dans les relations entre les personnes, ainsi qu’entre les hommes et leur entreprise, chacun est appelé à « occuper sa place » et à retrouver la confiance de son entourage.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

Share This