Vos invités au « dîner de cons »! – Les modèles (épisodes 6)

02 Avr Vos invités au « dîner de cons »! – Les modèles (épisodes 6)

Ici, l’article a pour objectif de vous sensibiliser à vos zones d’inconfort. A ces comportements qui vous sont très difficilement accessibles. Ces comportements que vous ne voudriez jamais pratiquer. D’ailleurs les individus qui démontrent ce type de comportements vous insupportent. Ce sont vos c…s !

Pour bien comprendre cette dimension, il est important d’arriver à replacer sa séquence Talent correctement dans le modèle.

Ainsi, si nous prenons un début de séquence Talent EEIR (Cfr les épisodes précédents) , nous pouvons la replacer dans le modèle à l’endroit précis indiqué par la flèche noire ci-dessous.

Comme nous pouvons le voir, si votre clef débute par la double porte EE, elle ne prend pas toute la case EE dans le schéma, mais se trouve reportée dans une infime partie de cette case. Comme le schéma le démontre, en décomposant indéfiniment  –ou de manière fractale– chaque case, ou si vous préférez chaque début de clé, du modèle par les trois dimensions E, R et I, chacune des cases tend en réalité à l’infini. L’ensemble de la population mondiale pourrait encore avoir une séquence Talent débutant par EE qu’on pourrait replacer chaque individu de façon singulière dans cette seule case. Il en va de même pour n’importe quel autre début de séquence Talent bien entendu.

Le modèle permet donc de réserver une place personnalisée à chacun. Il permet de reporter l’infinité des personnalités qui composent notre Humanité.

Revenons-en maintenant à ce qui concerne l’indentification de ces comportements qui vous sont insupportables, de votre zone de total inconfort. Comme nous venons de reporter avec exactitude le début de séquence EEIR, il suffit de tracer une ligne à l’opposé du cercle pour découvrir ce que l’on y trouve.

Comme le montre le schéma ci-dessous, nous tombons soit sur un début de séquence RIEI… ou RIRE…  Quant à savoir exactement duquel des deux il s’agit , il nous faudrait pour cela connaître la porte de traitement de l’information qui suit la séquence EEIR… E, I ou R ?

Pour rendre cela tangible et compréhensible, traduisons le tout en français.

D’un côté, une personne dont le début de séquence Talent commence par EEIR… est une personne qui va aider un individu en difficulté en cherchant partout, et pour cette personne, la meilleure solution sur laquelle ils pourront ensemble se concentrer.

D’un autre côté, ses anti-talents agiraient de la sorte :

  • Le RIEI… ferait remarquer que l’individu a commis une erreur par défaut de prévoyance et lui donnerait une bonne idée en l’invitant à aller se renseigner auprès d’autres personnes…
  • Le RIRE… ferait remarquer que l’individu a commis une erreur par défaut de prévoyance, lui suggérant de bien comprendre cette erreur et de se remettre en action… (ce qui, soit dit en passant, ne le fera probablement pas rire).

Comme on le voit dans cet exemple, l’attitude du premier est à l’opposé des deux autres.  Le premier va se mettre à côté de la personne en souffrance, là où les deux autres vont le renvoyer à ses responsabilités.

En réalité nous le savons toutes et tous, nous connaissons chacun.e des personnes qui nous insupportent. Et nous sommes, toutes et tous, l’insupportable de quelqu’un. Nous avons nos c… et nous sommes le ou la c… de quelqu’un d’autre.

Le modèle apporte ici une compréhension de ce phénomène, à la lumière de séquences cérébrales opposées de traitement de l’information. Dans cette situation ?, les traitements de l’information par les cerveaux tendent à atteindre des résultats aux antipodes les uns des autres.

La notion de zone d’inconfort est importante, car elle permet à l’individu de bien comprendre les dynamiques dans lesquelles il ne doit surtout pas s’engager au risque de s’épuiser ?. Nous avons de nombreux exemples qui démontrent qu’une personne s’essayant à l’exercice assidu des comportements de sa zone d’inconfort est susceptible de tomber en burnout en quelques semaines seulement.

 

C’est pourquoi nous vous invitons à réfléchir à votre zone d’inconfort. Pour faciliter ce travail, vous pouvez vous référer au tableau suivant. Sachant que, tant que vous n’avez pas déterminé une clé avec un début de séquence de quatre portes, une clé de deux portes (soit EE, ER, EI, RE, RR, RI, IE, IR ou II) peut s’opposer à deux autres clés (cfr schéma ci-contre) : Sur un plan purement théorique, cela signifie que les individus dont le début de séquence débute par la clé EE s’oppose pour moitié à RR et pour moitié à RI.

 

Le Tableau des anti-Talents

Voilà, vous comprenez peut-être un peu plus pourquoi nous sommes tous insupportés par d’autres. Il nous faut cependant comprendre que l’autre n’en est pas pour autant mauvais ou c…n. Il cherche seulement à atteindre un autre résultat que le vôtre.

Sur ce belle journée!

#Solidaire

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

Share This